Finale : Suisse – Libye

Dans les championnat du monde de la cours d’école politique, loin devant la balle au prisonnier au P.S., il y’a les déboires entre la Suisse et la Libye. Tout commence à Genève où le fils du président Kadhafi (déjà connu pour ses rides à 230 km/h sur les champs élysées), que l’on connaît l’un comme l’autre pour leur sympathie incommensurable, et son épouse logeait dans un palace. Ils s’ennuyaient alors du coup ils se sont mis en tête de se faire le personnel. Mais quand on dit se faire, c’est du genre violent.

Résultat, plainte du personnel pour violences et séquestration. Le fiston prodige et sa femme se retrouvent en garde à vue.

Réaction du papa de Tripoli, gel des livraisons de pétrole en direction de la confédération helvétique, refus systématique de visa pour les dits suisses, rappel au pays des délégations diplomatiques … bref ! Il est vraiment pas content, et on se ravis qu’il ne soit pas en possession de l’arme atomique … euh non rien.

Une réaction digne de lui-même! Un gros bravo à son altesse le futur prix nobel de la bêtise et du ridicule et son fils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *