Le COP ? Qu’est-ce ?

L’été venu, et que les canicules pointent le bout de leur nez … ou pas en fait … on cherche à vendre la climatisation à monsieur tout le monde.

On pourrait s’étendre sur la pratique ou sur l’acte de s’équiper, le climat n’étant à priori pas destiné à se refroidir avant un moment … ça n’est pas le but de cet article. Les arguments de vente de ces machines thermiques à base de pompes à chaleur sont bien avant tout leur puissance et leur COP.

Mais sans savoir ce qu’est le COP, l’affaire est belle !

Voila de quoi passer à la loupe ce petit flou.

Le COP est l’abréviation de Coefficient de Performance Energétique. Il décrit en premier lieu l’énergie que véhicule la machine thermique (ou la chaleur qu’elle produit/absorbe) en fonction du travail qu’il faut lui fournir (ou l’énergie servant à la faire fonctionner).

Autrement dit, si j’allume mon radiateur, et que mes 1 kWh d’électricité consommés me permettent de chauffer pour 1kWh ma pièce, on peut dire qu’il a un COP de 1. Parfait !

Trouvez sur une publicité un climatiseur réversible de 4 et vous pourrez produire 4kW de chaleur ou 3kW (4-1) de froid avec 1kW d’électricité ! Mais ce n’importe quand ?

Et non ! Car les COP varient en fonction des températures des sources. Climatiser votre pièce à 25°C alors qu’il fait 30°C dehors ne vous coutera pas aussi cher de la climatiser à la même température lorsqu’il fait 40°C dehors, et c’est sur ce point que les vendeurs sont le plus imprécis du monde. Leurs COP sont donnés sans base explicite. Quelles sont les températures de références ?

A cela s’ajoute un COP sur la production d’électricité! Car pour produire de l’électricité, on utilise des centrales qui ont aussi un rendement qui est rarement de 100% et qui viendra diviser le COP de notre machine. Prudence est donc de rigueur. En France, 80% de l’électricité produite est issue des centrales nucléaires qui ont un rendement de 30%. Ce rendement total tend à être rehaussé par la production hydroélectrique mais son impact reste faible. Estimons le à 1,45. 1/0,45 = 2,22 => Chaque COP pourrait être divisé par 2,22.

Le meilleur COP connu étant à l’heure actuelle 4,4 celui ci ne serait en réalité que de 1,98 environ !

Enfin pour finir, sachez que pour un COP affiché de 4, dans les conditions idéales, pour 1kW d’électricité consommé, vous refroidirez votre pièce pour un équivalent de 3kW, mais réchaufferez votre source chaude (l’air extérieur) de 4kW. Rien pour améliorer le climat donc.

Maintenant vous savez ce que vous faites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *