Vers un regain d’interêt des boites de nuit

Voici une innovation installée dans une discothèque de Rotterdam qui permet de créer de l’électricité grâce aux .. déhanchés de ses danseurs !

Un ingénieux processus utilise les petites vibrations créées par le danseur sur le sol pour le transmettre à un alternateur et produire l’électricité nécessaire à alimenter tout ou partie de l’éclairage de la boîte ! Une nouvelle mentalité de valoriser l’énergie perdue par le mouvement humain, et qui n’est franchement pas idiote en elle-même.

On pourrait s’imaginer voir apparaitre ce système dans les salle de sport, les écoles de danse, ou encore dans la rue afin d’alimenter une batterie mise à contribution la nuit pour l’éclairage public qui reste un très gros consommateur d’électricité en période nocturne.

Là où le raisonnement pourrait être encore un peu poussé, c’est en diminuant dans ces belles boites de nuits le niveau sonore d’un quart … ou alors de distribuer des boules Quies récupératrices d’énergie sonore inutile !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *