Taff = 9 mois

Voila … ça y’est … je suis ingé.

Il y’a 9 mois maintenant, il fallait trouver un stage de fin d’études. Aprés 1 courrier perdu, 1 mail oublié, et en entretien arraché 3 jours avant le début du stage, j’ai pu démarrer mon apprentissage dans un bureau d’études tout corps d’état à Toulouse. Le but ? Ben apprendre le métier .. car la FAC c’est bien, plein de grandes théories et de principes, mais quand on fait un bâtiment, la pratique ça sert pas mal aussi!

Stage de 5 mois au sein du service Génie Climatique .. riche (pas du point de vue salaire) .. Une transition entre le monde scolaire et le monde professionnel réussie et menée par une grande richesse de projets : Logements, maisons de retraite, bureaux, bâtiments d’enseignements, crèches, hopitaux, gymnases … de tout. Et c’est donc pendant 5 mois que je suis intervenu sur les projets de mes collègues en conception Chauffage-Ventilation-Plomberie-Désenfumage et Maitrise de la demande en énergie. Des missions variées où l’on fait rarement la même chose.

A la fin du stage j’ai eu la chance de me voir offrir un poste au sein du bureau d’études comme Ingénieur Génie Climatique. Chance car nombre des mes camarades étudiants n’ont pas eu cette chance en cette « période de crise ». Découverte de nouveaux projets, à soi cette fois. De nouvelles missions, axées majoritairement sur la performance énergétique .. ces nouveaux bâtiments qui consomment peu en comparaison à un bâtiment neuf de nos jours.

De nouvelles missions : chargé de la dimension énergétique et thermique du bâtiment. S’attacher à réduire les consommations énergétiques dans le secteur immobilier (auteur de 30% des consommations totales en énergie), leur impact environnemental (bilan carbone) tout en garantissant le confort thermique en été. Des tâches qui sont parfois contradictoires, mais bon voila c’est mon métier depuis 3 mois.

Premier constat flagrant, l’implication grandissante des architectes et maitrises d’ouvrage (ceux qui payent) dans ce genre de projets. Redéscendez, d’autres s’en contrefichent totalement aussi… Mais la majorité des projets qui m’ont été confiés à Toulouse avaient un objectif de performance énergétique ce qui est réjouissant ! Effet de mode ou pas, le bâtiment est en bonne voie vers la sobriété énergétique.

D’ici le mois de mars, une nouvelle mission me sera proposée, faire ça, mais à Paris. Des dimensions autres, et une intégration d’un plan climat actif en île de france … ça va être chouette !!

3 réflexions au sujet de « Taff = 9 mois »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *