Au sujet de la voiture électrique

Voici le bilan carbone des systèmes de production d’électricité dans 6 pays Européens dont la France. La France, grâce au nucléaire a un bilan nettement favorable, puisqu’on ne parle ici que de gaz à effet de serre, et non pas de déchets nucléaires.

Les autres pays quant à eux, ne disposent pas de la même ressource. Leur électricité est en grande majorité produite par centrales au charbon, au gaz naturel ou au fioul. L’incidence sur le bilan carbone est désastreuse puisque là bas, produire 1 kWh d’électricité revient à émettre environ 400 g de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, soit deux fois plus que ce qu’émet le gaz naturel (234 g/kWh) et plus encore que le charbon ou le fioul domestique (respectivement 384 g/kWh et 300g/kWh) !

Si dans ces pays là il est plus sain pour l’environnement de se chauffer aux combustibles fossiles ou biomasse qu’à l’électricité, il n’en résulte pas moins que remplacer les voitures fonctionnant au pétrole par la voiture électrique ne sera pas une avancée majeure. Le rendement du moteur électrique est certes bien meilleur que celui à explosion, mais le rendement des centrales électriques contrebalancent sensiblement ce gain.

Attention donc aux discours généralistes, vendant la voiture électrique comme l’engin qui va sauver le monde ! Si notre parc automobile français passe à l’électrique, il faudra à tout prix s’abstenir d’avoir recours à l’énergie étrangère telle qu’elle est produite actuellement (l’énergie électrique n’est pas plus saine, climatiquement parlant, dans tout autre pays producteur du monde). Seulement si cela se produit, les demandes en électricité française vont grimper en flèche et la production aura intérêt à suivre sous peine de provoquer une contreperformance environnementale : il sera plus néfaste pour l’environnement de rouler électrique, qu’au pétrole.

Sur l’automobile du futur, il faut garder les pieds sur terre et mettre de l’eau dans son vin. La voiture la plus écolo, c’est et ça sera toujours la voiture qui ne roule pas.

3 réflexions au sujet de « Au sujet de la voiture électrique »

  1. Votre article est juste. La voiture électrique n’est pas La solution, ma reste cependant une alternative intéressante dans un mix de solution pour diminuer les rejets en CO2 dans l’atmosphère.
    Il faut également insérer dans les « bienfaits » de la voiture électrique le coût « carbone » de la substitution de la batterie en lieu et place du moteur…

  2. Elle reste intéressante en France oui, au niveau gaz à effet de serre. Mais à l’étranger, dans l’état actuel de la production électrique ça n’est pas vrai. Le rendement d’un moteur automobile se situe aux alentours des 40%, contre 30-40% pour les centrales thermiques de production électrique auquel il faut à nouveau retrancher les pertes (et non des moindres) du réseau de distribution; ceci est contrebalancé par le rendement quasi parfait du moteur électrique, mais il reste une différence. Puisque l’énergie est la même (énergie fossile, pétrole), toujours hors France, la quantité d’énergie utilisée et donc les émissions de gaz a effet de serre seront plus importants (ou au mieux équivalents) lors de l’utilisation de la voiture électrique plutôt que celle à moteur à explosion. Avant que la voiture s’implante, il est donc urgent de procéder à une restructuration du parc de production électrique, et vu le poids énergétique de l’automobile, tout reste à faire.

  3. La solution ne serait-elle pas plutôt de se libérer de l’automobile? Oui c’est un peu utopique, oui, dans certains cas, c’est impossible… je reste persuadé qu’énormément de monde utilisent leurs voitures quotidiennement comme un luxe (ie: pourraient faire autrement pour se déplacer, ou alors pourraient ne pas se déplacer tout simplement)

    Sur ceux je pars au taff, en vélo bien sur :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>