Star Wars fête ses 35 ans – résumé de l’anniversaire

Voila 35 ans que le premier volet de la saga : « Star Wars – Un nouvel espoir » sortait dans les cinémas. Un anniversaire qui n’a pas été loupé par la communauté des fans, plusieurs manifestation d’hommages humoristiques ou non à la plus grande double trilogie de tous les temps valent le détour. En voici un résumé.

Lire la suite

L’énergie à Paris

Voilà deux mois que j’ai pris mes nouvelles fonctions en région parisienne, toujours au sein de la même société.
Venant de Toulouse, je dois noter des différences au niveau des projets qui me sont confiés.
Cadrées par un « plan climat » rédigé par la ville de Paris, les nouvelles constructions sont fortement incitées à répondre au label Bâtiment Basse Consommation (BBC) au niveau de ses consommations énergétiques estimées.

Lire la suite

Taff = 9 mois

Voila … ça y’est … je suis ingé.

Il y’a 9 mois maintenant, il fallait trouver un stage de fin d’études. Aprés 1 courrier perdu, 1 mail oublié, et en entretien arraché 3 jours avant le début du stage, j’ai pu démarrer mon apprentissage dans un bureau d’études tout corps d’état à Toulouse. Le but ? Ben apprendre le métier .. car la FAC c’est bien, plein de grandes théories et de principes, mais quand on fait un bâtiment, la pratique ça sert pas mal aussi!

Stage de 5 mois au sein du service Génie Climatique .. riche (pas du point de vue salaire) .. Une transition entre le monde scolaire et le monde professionnel réussie et menée par une grande richesse de projets : Logements, maisons de retraite, bureaux, bâtiments d’enseignements, crèches, hopitaux, gymnases … de tout. Et c’est donc pendant 5 mois que je suis intervenu sur les projets de mes collègues en conception Chauffage-Ventilation-Plomberie-Désenfumage et Maitrise de la demande en énergie. Des missions variées où l’on fait rarement la même chose.

A la fin du stage j’ai eu la chance de me voir offrir un poste au sein du bureau d’études comme Ingénieur Génie Climatique. Chance car nombre des mes camarades étudiants n’ont pas eu cette chance en cette « période de crise ». Découverte de nouveaux projets, à soi cette fois. De nouvelles missions, axées majoritairement sur la performance énergétique .. ces nouveaux bâtiments qui consomment peu en comparaison à un bâtiment neuf de nos jours.

De nouvelles missions : chargé de la dimension énergétique et thermique du bâtiment. S’attacher à réduire les consommations énergétiques dans le secteur immobilier (auteur de 30% des consommations totales en énergie), leur impact environnemental (bilan carbone) tout en garantissant le confort thermique en été. Des tâches qui sont parfois contradictoires, mais bon voila c’est mon métier depuis 3 mois.

Premier constat flagrant, l’implication grandissante des architectes et maitrises d’ouvrage (ceux qui payent) dans ce genre de projets. Redéscendez, d’autres s’en contrefichent totalement aussi… Mais la majorité des projets qui m’ont été confiés à Toulouse avaient un objectif de performance énergétique ce qui est réjouissant ! Effet de mode ou pas, le bâtiment est en bonne voie vers la sobriété énergétique.

D’ici le mois de mars, une nouvelle mission me sera proposée, faire ça, mais à Paris. Des dimensions autres, et une intégration d’un plan climat actif en île de france … ça va être chouette !!

La fin du monde demain ?

Selon Walter L. Wagner, titulaire d’un doctorat en droit et qui a étudié la physique, Luis Sancho, écrivain et chercheur en Espagne et une flopée de personnes qui les ont suivi, la fin du monde pourrait être provoquée demain par la mise en service du plus gros accélérateur de particule jamais construit. Leur compétence en la matière, on ne peut en douter, leur a permis de convaincre une telle foule de profane et d’affirmer que la puissance du LHC (l’accélérateur) serait telle qu’il risquerait de produire un trou noir qui avalerait la Terre et tout le reste en quelques minutes. Il se situe en Suisse et aura pour objectif de « voir » ce qui s’est passé à quelque milliardièmes de seconde après le big bang et élucider le mystère de la matière manquante à l’Univers .. car ils ont bien compté .. il en manque ! Alors comme les bons comptes font les bons amis on se dit à demain soir pour en savoir un peu plus et reparler de cette histoire de fin de monde.

Bonne nuit !

Trou noir

Fin d’année … ?

Et voila donc que les examens se passent. Vite s’enchaînent les examens écrits qui concernent les cours de chauffage, climatisation, ventilation et sécurité électrique. Nombre de matière n’ont été notées qu’en contrôle continu au cours de TP par exemple.

Il reste donc l’oral le plus important de l’année : le projet en coopération avec l’école d’architecture.

Lire la suite

Pourvu que ça soit fini

Au detour d’une recherche sur Wikipedia, je lis :

Atomic mushroomLa Tsar Bomba était une bombe à hydrogène (bombe H) à trois étages (fission-fusion-fusion). D’une puissance d’environ 57 mégatonnes (équivalent 57 000 000 de tonnes de TNT – Ndlr: 2,5×10^17 J ou la combustion de 6.213.000 tonnes de pétrôle soit 47 millions de barils), ce fut la plus puissante à avoir jamais explosé. Elle fut réalisée pour pouvoir servir de base à des bombes de 100 Mt, selon le souhait de Nikita Khrouchtchev, qui déclarait déjà dans ses discours que l’URSS disposait d’une telle bombe. Le troisième étage, destiné à atteindre 100 Mt ne fut cependant pas utilisé pour le test. Cela aurait engendré une augmentation de 25% des retombées radioactives mondiales depuis l’invention de la bombe atomique. L’engin expérimental tirait donc son énergie à 97% de la fusion thermonucléaire. Elle fut conçue en moins de 4 mois par une équipe de physiciens formée autour d’Igor Kurchatov et comprenant notamment Andreï Sakharov. Elle avait une masse de 27 tonnes, mesurait 8 m. de long et 2 m. de diamètre.

Lire la suite